Culture Mode peinture

« Maison Vincent culture mode »

« Maison Vincent culture mode » mêle tous les domaines, art, artisanat, mode, culture et fait un bref retour dans le passé. Van Gogh, peintre célèbre, a laissé derrière lui une œuvre mythique ; un personnage aussi. La Provence était son lieu de prédilection, son inspiration.

Plusieurs ont essayé de faire vivre cette histoire et son œuvre.

Fabrice Mauger et Lazare Zemmour, les créateurs  et directeurs, ont ouvert un concept-store, « La Maison Van Gogh », en 2021, à Saint Rémy de Provence où l’on découvre une ligne de prêt-à-porter, des accessoires, de la décoration, des produits régionaux : tote bags, affiches, imprimés « vieux souliers aux lacets » Van Gogh, lunettes, portraits, vases, biscuits…Un service d’hébergement et un spa ont ensuite été ouverts, avec des chambres et des appartements aux couleurs du peintre.

Le T-shirt, idée première des créateurs a été lancé en 2019. Le Café La Nuit, tenu par Lazare, sur la célèbre place du Forum, en Arles a été le point de départ. Le personnel portait des t-shirts représentant l’un des tableaux du peintre Vincent Van Gogh. Ce qui a attiré le regard des touristes et de la clientèle.

©Maison Vincent Culture Mode

Interview: Lazare Zemmour et Fabrice Mauger (créateurs)

-Quand avez-vous décidé de lancer le label « Made in Arles by Vincent » inspiré du célèbre peintre Vincent Van Gogh?

L : J’ai exploité « Le Café La Nuit », « Le Café Van Gogh » initialement, en Arles, durant ces deux dernières années. J’avais pour projet de développer des magasins autour du thème de Van Gogh. La clientèle touristique fervente d’art et de culture, a toujours été attirée par le peintre et son histoire. Ce lieu est privilégié, propre à la place du Forum, connue dans le monde entier.

J’ai fait appel à Fabrice, qui était lui-même dans l’univers de la mode. L’idée consistait à allier les deux mots culture et mode, représentatifs de ce label. Il est à la fois culture par le célèbre peintre Van Gogh et mode pour le développement de la ligne de prêt-à-porter. En 2019, nous avons commencé par lancer une ligne de t-shirts, initialement prévue pour habiller le personnel du restaurant « Le Café La Nuit ». La clientèle s’est intéressée au produit, nous leur avons vendu. Des impressions différentes, le visage de Van Gogh, les souliers, les tournesols. L’idée était à creuser.

Des t-shirts ont été déposés ensuite dans des boutiques multimarques. Puis nous avons étendu la gamme avec des jeans, des bleus, des chemises, des blousons.

Un concept-store s’est imposé, récemment ouvert à Saint-Rémy-de-Provence.

Au-delà des vêtements, une gamme de produits régionaux comme une future cuvée de vin Café Van Gogh, le café, des biscuits et objets de décoration ont été créés. Nous travaillons avec des artistes et des artisans locaux. Plus qu’un concept-store, le lieu propose aussi un hébergement doté de chambres décorées sur le thème de Van Gogh, avec un spa offrant un service de qualité à la clientèle.

F : Notre collaboration récente avec la maison d’édition Actes Sud nous a permis de nous rendre compte que le côté culture mode fonctionne très bien. Nous sommes la seule marque de prêt-à-porter à être entrée chez Actes Sud. Nous développons un t-shirt avec la maison.

-Quelles sont les caractéristiques de celui-ci ?

L : Les caractéristiques du label viennent de la peinture. Nous avons cherché à moderniser les tableaux de Van Gogh, de sortir de cette vision un peu kitch. Nous avons privilégié le travail avec la peinture, nous utilisons des vêtements d’antan comme le jeans levis, les bleus de Chine.

Précisons que le label est « Made in France » et plus « Made in Provence ».

F : Nous respectons les codes de l’époque avec des matières d’avant plus solides. Nous avons rendu le thème plus actuel grâce à ces vêtements en leur donnant une deuxième vie, avec de la peinture et en exploitant l’image de Van Gogh à travers notre marque.

-Le t-shirt imprimé a d’abord été l’unique produit que vous avez mis en vente. Aujourd’hui plus qu’une ligne de vêtements, vous proposez différentes prestations dans un domaine idyllique à Saint Rémy de Provence. Que proposez-vous exactement ? En quoi l’art, selon vous s’ouvre-t-il à différents univers ? Que recherche la clientèle ?

L : L’histoire a commencé avec le t-shirt. L’idée était de les vendre au restaurant. Nous ne savions pas que cela allait fonctionner. Mais il y a eu une forte demande.

Ainsi, nous nous sommes lancés dans le projet et les t-shirts ont été vendus dans différentes villes, Monaco, Carcassonne, Bordeaux, Saint-Tropez.

La marque a une belle évolution. Les clients sont d’abord attirés par l’histoire. Nous expliquons que le produit est artisanal, réalisé à la peinture par un artisan. Chaque pièce est délavée, retravaillée et customisée. Les gens sont séduits. La pièce n’est jamais la même.

F : Nous avons mesuré la portée et l’engouement des gens qui s’intéressent, à son œuvre, sans être dans la ville fétiche du peintre. Une des premières boutiques ouverte est « Il Teatro » à Monaco, une multimarque où nous avons vendu t-shirts et autres pièces de la collection. Le résultat est étonnant. Le principe fonctionne très bien en dehors de la ville d’origine, pendant une période de confinement.

Les pièces sont uniques, ce qui rend le produit plus exclusif. Toute la production, du bijou au prêt-à-porter, est réalisée entre Arles et Saint Rémy.

-Après l’ouverture d’un premier lieu, un deuxième à l’Isle-sur-la-Sorgue. Le principe est-il le même ?

L : Nous venons d’ouvrir un stand à l’Isle-sur-la-Sorgue, dans le Village des Antiquaires de la gare. Le principe n’est pas le même. La direction du village nous a sollicités et nous a proposé d’ouvrir un stand. Nous ne pouvions pas refuser cette offre. La ville est connue dans le monde entier pour des raisons culturelles et artistiques. Il y a beaucoup de passage l’été. Le lieu est un showroom de 450 m2, high-tech et haut de gamme, avec une sélection de marques de prêt-à-porter.

-Pensez-vous ensuite développer le label-concept dans d’autres lieux ?

L : Oui, nous souhaitons ouvrir dans toutes les villes où Van Gogh est passé. Un concept-store sera mis en place en Arles d’ici la fin de l’année. Un autre à Montmartre, à Paris, ouvrira l’année prochaine, en 2022. Nous avons une forte demande à l’international. Nous développons notre réseau en Asie, au Japon, en Chine et aux USA, à New York. Nous y ouvrirons prochainement un concept-store « Maison Van Gogh Culture Mode ».

« Maison Vincent culture mode »

Création/ confection/ customisation

Atelier Made in France, pièces uniques numérotées par l’artiste

« La Maison Van Gogh »

Concept-store/ Hébergement/ Spa (produits 100% végétaux)

39 boulevard Victor Hugo

13210 Saint-Rémy-de-Provence

Maison Vincent Culture Mode

Village des Antiquaires

Isle-sur-la- Sorgue

Stores et multimarques: Saint Tropez, Monaco (Il Teatro), Carcassonne, Bordeaux…

www.madeinarlesbyvincent.com

@maisonvincentculturemode

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :