Mode

Défilé Saint Laurent automne-hiver 2021/22, « Where the Silver Wind Blows »

Le défilé automne-hiver 2021/22 a été présenté en digital, sous forme de film cinématographique épique intitulé « Where the Silver Wind Blows », le 28 avril 2021, deux mois après la fashion-week parisienne.

 Anthony Vaccarello, actuel styliste de la fameuse maison, a choisi un univers sombre, la banquise pour ce deuxième défilé dans un cadre non classique en raison de la crise sanitaire.

Le créateur belge bouscule les codes de la maison Saint Laurent avec ses dernières créations.

Un cadre de rocher côtier, un temps venteux, tout ceci soutenu par une musique de violon, de Max Ritcher, tiré de l’album « Memoryhouse ». Les mannequins marchent dans cet univers étrange et gris. Le contraste est net entre le décor et les tenues colorées.

Il s’agit de combattre les éléments avec glamour et élégance.

Anthony Vaccarello reprend les pièces cultes de la maison, les tailleurs chics en tweed, pièces des années 60, les jupes courtes avec zip, les ceintures métalliques dorées, les manteaux en fausse fourrure, les bodys métallisés décolletés.

Des chaussures à fourrure sont mises en avant, des bottes hautes, en cuir, des talons, des cuissardes. Les looks sont colorés, rouges, orange, bleus, verts et reprennent aussi les tons de l’hiver.

Des bijoux fantaisie, trèfle à quatre feuilles, les éléments précieux et fantaisies sont nécessaires pour faire revivre le passé. Le styliste signe une collection légère, renversant les idées préconçues.

 » Serious matters push you to take other things less seriously, finding the balance while staying on the edge is a sophisticated aptitude. »(Anthony Vaccarello)

Entre la création, le décor, la musique envoûtante et la mise en scène, le spectateur est émerveillé, transporté dans un monde démentiel. Le vêtement Saint Laurent est rendu à sa juste valeur, sophistiqué, sublime et unique.

Défilé automne-hiver 2021/22

Antonhy Vaccarello

(Présentation digitale sur le site)

© Vidéo by Nathalie Canguilhem
Soundtrack by Sébastien, Taken from the Max Richter album, « Memoryhouse », 2002

http://www.ysl.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :