Culture Mode

Yumi Nakazato, collection printemps-été 2020, défilé Haute Couture

YUIMA NAKAZATO HC S-S20-1
@Cosmos, Yumi Nakazato, collection PE20/KCD

Yumi Nakazato, couturier japonais installé à Paris, a présenté la collection printemps-été 2020, « Cosmos », lors de la fashion week Haute Couture, jeudi 23 janvier 2020 au Palais de Chaillot.

Jeune designer, il commence rapidement à créer des collections de Haute Couture et cherche à innover, à changer de concept.

Il se concentre sur l’harmonie. Il a toujours aspiré à créer des vêtements sur mesure qui s’harmonisent avec l’individualité de chacun. Le concept est né : « Unit system », une approche modulaire inspirée de nos observations des cristaux et des structures moléculaires. On parle de « biosmocking » ou tridimensionnalité du vêtement, qui représente une évolution de notre technologie, déjà annoncée par le couturier dans la collection précédente. Les pièces sont personnalisées et enveloppent le corps sans être cousues ou coupées.

Il crée des pièces uniques avec des matières techniques et durables, mélangeant technologie et artisanat. L’idée d’unité est un facteur important de durabilité. La collection témoigne du mélange des anciennes et des nouvelles technologies et fusionne les techniques de la mode primitive avec les dernières technologies biotechnologiques et numériques.

Yumi Nakazato s’inspire de symboles, en particulier du phénix, un oiseau proche de l’aigle, royal, imposant et sublime. Les histoires du phénix légendaire ont persisté à travers divers traditions culturelles depuis les temps anciens. Il se caractérise par son pouvoir de renaître après s’être consumé dans les flammes. Il symbolise les cycles de mort et de résurrection. On le surnomme « oiseau de feu ».

Le décor se prête au thème, l’ambiance musicale et la lumière rouge du lieu ajoutent à la sublimation. Arrivent ensuite les matières et les formes. Les silhouettes se succèdent présentant des coiffes similaires au feu, de couleur rouge terre et imposantes.

Le premier look est une robe au crochet, dans des couleurs chaudes : rouge, noir, jaune, bleu, avec des rappels de plumes dans le cou et la coiffe, un calque de l’oiseau au corps couleur pourpre, au cou rayonnant d’or.

Ainsi, les silhouettes s’enchaînent, le créateur utilise la soie recyclée pour donner plus de fluidité et de légèreté à certaines robes, les motifs rectangulaires conçus pour s’adapter au corps humain. Ensuite, les modèles sont plus courts, impressionnants par leurs formes originales : immenses manches calquées sur les ailes d’un oiseau. « Cosmos » définit bien cette collection sublimée par les couleurs et les formes.

@Yumi Nakazato, défilé Haute Couture Paris, Cosmos/ KCD

Yumi Nakazato, « Cosmos »

Collection printemps-été 2020

Défilé Haute Couture

Palais de Chaillot, Paris

Jeudi vendredi 23 janvier 2020

http://www.yuminakazato.com/cosmos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :