Azzedine Alaïa, collectionneur, Alaïa et Balenciaga sculpteurs de la forme

@Jean-Baptiste Mondino, 1988

Les travaux des deux grands couturiers, Azzedine Alaïa et Cristobal Balenciaga, sont réunis en une exposition mode intitulée « Azzedine Alaïa collectionneur, Alaïa et Balenciaga sculpteurs de la forme », du 20 janvier au 28 juin 2020, à l’association Azzedine Alaïa, à Paris.

Styliste et couturier, Azzedine a trouvé sa voie bien avant son arrivée à Paris. Il commence son apprentissage à Tunis et rejoint la capitale de la mode, Paris. Réussite assurée, à force de travail et de rencontres, il apprend le métier de tailleur chez Guy Laroche, Christian Dior… Son talent se traduit dans ses collections très stylisées et féminines. Azzedine habille des personnalités telles que Garbot, Arletty… Il signe les costumes des danseuses du Crazy Horse, et devient l’ami des plus grands mannequins de la fin des années 90, Stéphanie Seymour, Naomi Campbell, Linda Evangelista, Cindy Crawford… Les mannequins posent parfois en échange de vêtements et le couturier organise des dîners pour ses amis. La distribution de ses modèles commence dans un modeste atelier pour finir dans les plus grands magasins américains.

Il entre dans la haute-couture en 2011. Il rend hommage au corps féminin en insistant sur les formes. Il préfère les vêtements près du corps, il met le corps en valeur avec ses lignes moulantes.

Azzedine reçoit de nombreux prix, les plus marquants sont les deux Oscars de la mode de la Fédération française de la couture en 1994, à l’Opéra Garnier.

Il crée des costumes à la hauteur des personnalités qu’il côtoie, des femmes fortes, de goût, des super stars…on pense à Tina Turner, modèle et amie du créateur.

Ses costumes mettent en valeur le corps féminin, donnant à la fois un look sexy et de qualité.

Puis, c’est l’alliance avec les arts: la danse et les costumes de scène avec Angelin Preljocaj pour le ballet Les Nuits (2013). Et de nombreuses expositions, dont la rétrospective au Musée Galliera.

Aujourd’hui, l’exposition, « Alaïa collectionneur, Alaïa et Balenciaga sculpteurs de la forme », met en avant les œuvres acquises par Alaïa, lorsqu’il démarra sa propre collection, en 1960. Les œuvres du couturier espagnol Cristobal Balenciaga lui ont éte alors proposées par Mademoiselle Renée, ancienne directrice de la maison. Hubert de Givenchy, ami des deux créateurs, est aussi à l’initiative de cet événement qui réunit plus de quatre vingt pièces exclusives de Balenciaga, issues de la collection personnelle du couturier Alaïa.

Alaïa collectionneur, Alaïa et Balenciaga sculpteurs de la forme

Exposition à l’association Alaïa,

18 rue de la verrerie, 75004 Paris

Du 19 janvier au 28 juin 2020

Sous la direction d’Olivier Saillard

https://associationazzedinealaia.org

http://www.maison-alaïa.com



Catégories :Culture, Mode

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :