Surnager, exposition monographique de Charles Brun-Théremin

Artiste, peintre, Charles Brun-Théremin, alias CBTH, présente sa première série monographique, intitulée « Surnager », à la galerie Deux6, à Paris, du 21 novembre au 11 janvier 2019.

Passionné depuis toujours par la peinture et le dessin, il suit des formations des Arts Appliqués et s’intéresse aussi à la photographie, à l’illustration et au graphisme. Il s’inspire de l’art moderne, de l’art contemporain comme du street-art. Encre, acrylique, huile, l’artiste utilise différents matériaux.

Sélectionné pour le concours Art Canister Compétition, concours d’art contemporain organisé par la marque Don Papa, CBTH y participe cette année.

« Surnager » est une série construite librement autour de l’idée d’être au-delà, au dessus des rêves.

@CBTH, Surnager

Interview de Charles Brun-Théremin alias CBTH

-Comment avez-vous commencé la peinture ?
CBTH : Dés l’enfance, je me suis intéressé au dessin et à la peinture. J’ai toujours beaucoup dessiné et j’ai été initié à la peinture à l’huile vers mes 10 ans. Plus tard, j’ai fait une école d’Arts Appliqués. Cela m’a permis de me perfectionner et de trouver mes marques, en faisant du croquis de nus, du dessin classique et en suivant des cours d’histoire de l’art. La fréquentation des musées et des galerie d’art m’a également permis de développer mon sens artistique.

Au-delà de la peinture, je travaille dans l’image depuis plus de 20 ans, dernièrement je réalise des retouches photos. La peinture me permet de m’exprimer. Sans jamais être sûr de la signification de l’œuvre, je travaille avec une sorte de dessin automatique et je laisse libre cours à mon imagination.

-Dans quel genre vous situez-vous ? Quelles sont vos techniques ? Quels matériaux utilisez-vous ?

CBTH : J’emploierais le terme de figuration libre pour qualifier ma peinture, avec un penchant pour l’expressionnisme et parfois vers l’abstraction. Mais je n’ai pas réellement de style à revendiquer. Certains artistes comme Combas, ou Basquiat, ont influencé mes œuvres, malgré moi et parfois volontairement.

Dernièrement, j’ai fait de la peinture sur toile, de la toile enduite, sur laquelle je travaille avec de l’acrylique, de l’encre et de l’huile. Sur papier, j’utilise l’aquarelle, le pastel et l’encre. Tous ces matériaux ont été utilisés pour cette série. J’ai sélectionné une série de petits formats papiers et une série de toiles de formats plus ou moins imposants.
-Cette série « Surnager » donne lieu à cette première exposition, comment l’avez-vous construite ? Quelle est votre idée première ?

CBTH : Mon travail est le reflet de mes rêves, c’est un travail d’introspection. Ce sont des images qui me viennent. Les images de mes rêves me viennent ou me reviennent après un temps de pause, presque de méditation, dans lequel je choisis lentement un format de toile ou de papier et ensuite je prépare un mélange de couleurs pour finalement commencer à travailler. J’ai intitulé l’exposition « Surnager » pour retranscrire l’idée de rêve ; « Surnager » comme nager au-dessus des rêves, dans un flot liquide dont il faut s’extraire ou remonter. J’ai imaginé que les papiers, les toiles sont la surface de ces rêves. L’idée est de ramener le rêve à la surface.

« Surnager »

Exposition de Charles Brun-Théremin, CBTH

A la Galerie Deux6

66 avenue de la Bourdonnais, 75007 Paris

Du 21 novembre au 11 janvier 2020

http://www.instagram.com/cbth_artist/

http://www.deux6.com

23102019-IMG_9241

@CBTH, Surnager



Catégories :Culture, peinture

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :