Musique

« Vivante », Auren en duo avec Jeanne Cherhal, extrait de son nouvel album, « Il s’est passé quelque chose »

Artiste, musicienne, Auren a son élément de prédilection le piano et s’épanouit depuis quelques années avec le chant et l’écriture.
Auren présente aujourd’hui un extrait de son dernier album,  »Vivante », texte poétique sur le plaisir féminin, en collaboration avec Jeanne Cherhal.
Sortie de l’extrait, « Vivante » et de l’album, « Il s’est passé quelque chose », le 20 janvier 2023.

De ses nombreuses premières parties d’artistes confirmés, Chris Isaak, Francis Cabrel, Benjamin Biolay, Alex Beaupain…et son expérience musicale New-yorkaise, elle engendre un processus créatif et s’affirme dans ce domaine.
Textes poétiques, idées féministes, Auren parle du plaisir féminin, sans tabou; elle avait envie d’écrire une chanson qui considère vraiment la femme celle qui se connait, qui a des émotions, du plaisir, un ressenti.
La magie opère dans ce duo charmant où les deux voix se mêlent, à la fois chanté et parlé, sur un son électronique mixé à celui du piano.
(collaboration avec Nicolas Dufournet, réalisateur, et Romain Galland, guitariste).

Interview: Auren


-À quel moment avez-vous décidé de vous lancer pleinement dans la musique ? Vos références ?

A: J’ai toujours baigné dans un univers musical. En 2010, je m’y suis lancée réellement. Ma grand-mère m’a enseigné le piano. Tout était très naturel. J’ai fait de longues études avant cela. Je ne pensais pas pouvoir un jour exercer ce métier là. À force de rencontres et de créations, cet univers s’est ouvert à moi. Je suis très vite devenue intermittente du spectacle.
Mes influences musicales sont de type chansons françaises: Michel Berger, Alain Souchon, Véronique Sanson. Elles sont aussi pop-folk, comme le groupe Calexico, avec qui j’ai eu la chance d’enregistrer mon disque précédent. Plus récemment, j’écoute L’impératrice, La femme, Warhaus. Ces différentes musiques m’enrichissent et me nourrissent.
 

-Après deux albums remarqués, vous présentez aujourd’hui « Il s’est passé quelque chose » . De quoi vous êtes vous inspirée ?


A: J’ai écrit cet album comme la plupart des albums qui sortent actuellement, pendant le confinement. J’ai vraiment trouvé la liberté par les mots. Nous vivions un moment où plus rien n’était autorisé, même de respirer. Nous portions un masque. J’ai donc profité de cette période pour écrire. L’écriture m’a remplie de joie et m’a permis de me libérer. J’ai écrit ces chansons sans m’auto-censurer. J’étais dans une sorte d’émotion assez paradoxale, je me sentais en colère. Je voyais des aberrations dans la situation, ce qui a nourri mes textes. Habituellement, j’écrivais des textes sur ce que je ressentais, sur ce qui se passait autour de moi et dans ma sphère. Là, tout en restant dans ce que je ressentais, j’ai écrit avec des propos plus societals, plus ouverts. Également, le désir, l’amour sont des thèmes que j’ai abordé.

-« Vivante » est un titre fort, qui évoque subjectivement le plaisir féminin, qu’avez-vous envie de dévoiler à travers cette création ? En duo avec Jeanne Cherhal, comment s’est passé votre collaboration ?


A: J’avais envie de dire que nous sommes des êtres désirants. Nous sommes des femmes, le désir ne vient pas seulement de l’homme. Nous avons aussi envie de faire l’amour, d’avoir du désir. J’avais envie de le dire de manière poétique et très imagée, en reliant le vocabulaire à la nature. Pendant l’écriture de ce disque, j’ai beaucoup écouté Jeanne Cherhal, notamment sa chanson « J’ai faim », un titre fort. J’ai écouté aussi les chansons de Gréco, de Camille. Toutes ces artistes m’ont beaucoup inspirée. Je me suis interrogée sur le désir. Mes lectures ont enrichi mon imaginaire: « Les sorcières » de Mona Cholet, Lauren Bastide… J’ai donc mis le désir en chanson.
J’ai partagé la chanson « Vivante » avec Jeanne Cherhal. Elle joue du piano sur ce titre. Artiste engagée, elle est très inspirante et s’est toujours placée du côté des femmes.

-Quels sont vos projets ?


A: Une tournée est prévue pour début janvier 2023. Le 27 mars , à Paris, à la Boule Noire.
J’ai hâte que l’album sorte pour qu’il rencontre le plus grand nombre d’auditeurs.
Le 21 janvier, je ferai la première partie du concert d’Emilie Loizeau et le 27 janvier celle d’Aurélie Saada.
Je participerai avec « Les chansons primeurs », au « Train théâtre, à Valence,  une salle de spectacle. Il s’agit d’écrire avec huit artistes des textes et de les jouer ensuite sur scène: Renan Luce, Alexis HK, Suzanne Belaubre, Vizir, Garance …
Dans mes projets, je chanterai dans des hôpitaux pour les enfants malades. J’animerai également des ateliers d’écriture.

« Vivante »
Auren

Extrait
Sortie le

« Il s’est passé quelque chose « 
Album
Sortie le 20 janvier 2023

En concert, à Paris, à la Boule Noire, le 27 mars 2023

Concerts :

21.01 – Le Train Théâtre – w/Emily Loizeau – Valence
27.01 – La Belle Electrique – w/ Aurélie Saada – Grenoble
09.03 – Le Train Théâtre – Les Chansons Primeurs – Valence
10.03 – Espace culturel – Les Chansons Primeurs – Vernoux
11.03 – Théâtre de Die – Les Chansons Primeurs – Die
12.03 – MJC Montchat – Les Chansons Primeurs – Lyon
27.03 – Release Party – La Boule Noire – Paris
23.04 – Musik Apéro – Marcy L’Etoile – Lyon
16.05 – Le Train Théâtre – Artistes aux collèges – Valence

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :