Mode

Walter Van Beirendonk, le défilé homme printemps-été 2023

Walter Van Beirendonck, créateur de mode belge, connu pour son originalité, a présenté la collection homme printemps-été 2023, durant la fashion-week homme de Paris, au théâtre de la Madeleine, le 22 juin 2922.

Son style est décalé, humoristique. Il fait partie des Six d’Anvers (anciens étudiants de l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers, considérés comme avant-gardistes). Ses influences sont variées, la musique, la littérature, l’art dans différents domaines. Il utilise les couleurs et le graphisme.
Walter Van Beirendonck a réalisé les costumes de scène de Bono, le chanteur de U2, à l’occasion de Popmart. Artiste avant tout, il a exposé ses œuvres au Japon, a lancé Walter WorldWide et Wild and Lethal trash, une ligne plus jeune, en 1980.

©SS23, Walter Van Beirendonk

La collection homme  printemps-été 2023 est un savant mélange de son style que l’on connaît, couleurs vives, formes diverses, excentricité et parfois son contraire: tenue sobre, graphismes, imprimés et matières brillantes.
Premier tableau, un groupe d’hommes sous de longues tuniques noires, visages cachés par un capuchon pointu. Tiré par un fil, les toges disparaissent pour laisser voir les différents looks, l’un après l’autre: shorts frangés de bandelettes et grands imperméables simili skaï, en total look blanc ou doré, manches importantes avec des bouts de tissus rappelant des écailles ou des froufrous. Dans le deuxième tableau, les tenues sont plus bariolées: ensembles à motifs graphiques, chaussettes montantes, combinaisons.
Les modèles partent du public pour entrer sur la scène dans une marche soutenue, rythmée par une musique forte, cadencée, impactante.
Un véritable show- performance dans un lieu qui s’y prête, le théâtre de la Madeleine.
Pour toile de fond, la scène. Le rideau de lève et se referme par deux fois.
La source inépuisable d’inspiration de Walter Van Berendonk est la vie, le monde. A juste titre, le monde actuel chaotique d’après pandémie, la guerre qui n’est plus sanitaire mais militaire. Le créateur l’évoque dans cette collection qui se termine par une note positive, un dernier look avec un t-shirt où il est inscrit « Peace ».

©SS23, Walter Van Beirendonk, théâtre de la Madeleine; photo Totem

Interview, Walter Van Beirendonk

-Où avez-vous trouvé l’inspiration pour créer cette collection printemps-été 2023?

WVB: Comme un oiseau qui picore un peu partout, je trouve l’inspiration dans la vie, dans le monde.
Cette collection reflète ma vision du monde d’aujourd’hui, mon sentiment après la pandémie. Certaines choses ont changé. Les gens de la mode ont , nous devons faire attention, prendre soin de nous. Personne n’y peut rien.
D’autre part, cette présentation se fait dans un lieu artistique, théâtral, le théâtre de la Madeleine. Le défilé se compose de deux parties, j’y tenais vraiment.

-Quelle signification donnez-vous pour ce dernier look comportant un message, un  t-shirt avec le mot « Peace »?

WVB: Oui effectivement, le dernier look comprend un t-shirt avec l’inscription « Peace ».  Ce  réel message est intentionnel, pour témoigner des difficultés actuelles et véhiculer un message de paix. Nous vivons dans un monde où la guerre est encore présente . Les événements sont terribles. Nous devons faire quelque chose.

©SS23, Walter Van Beirendonk; photo Totem

Défilé printemps-été 2023/ SS23
Walter Van Beirendonk

Au théâtre de la Madeleine
Paris, le 22 juin 2022

Fashion-week homme Paris, juin 2022

www waltervanbeirendonk.com

@totem_fashion

Totem, Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :