peinture Photographie

Lucien Hervé et Emil Halmos: l’abstraction figurative, exposition à la Galerie du Jour agnès b.



La Galerie du jour agnès b. présente deux artistes de l’abstraction figurative dans leur medium respectif:
Emil Halmos artiste peintre hongrois et Lucien Hervé, d’origine
hongroise, artiste photographe.
Du 21 janvier au 19 mars 2022.

La galerie d’art se trouve à la Fab, dans le 13ème arrondissement parisien, depuis janvier 2020. Cet espace conçu par Agnès b., styliste, collectionneuse, mécène et l’agence SOA architecte, est dédié aux expositions et comprend « la Galerie du Jour » et la librairie. La collection personnelle d’oeuvres d’art de la styliste s’y trouve.
La Fab. met à l’honneur les actions sociales et solidaires soutenues par le fonds de dotation agnès b. et des actions environnementales.

Agnès b., pour cette exposition, fait correspondre deux générations de l’abstraction figurative, l’un par la photographie, l’autre par la peinture.

©Lucien Hervé, l’appartement

Lucien Hervé, photographe d’architecture français, photographe attitré du Corbusier, travaille durant toute sa carrière, aux côtés de nombreux architectes.
Chevalier des arts et des lettres, son humanisme le conduit jusqu’à l’ONU,
Son style photographique est bien spécifique. Dans ses photos, on retrouve l’ombre et la lumière formant des contrastes importants proches des constructivistes. Il s’intéresse aux réinterprétations du monde et à l’invention. Dans la plupart de ses photos en noir et blanc, il associe  philosophie humaniste et pensée architecturale.

©Emil Halmos, untiteld, 2020

Emil Halmos peint des formes et des couleurs. C’est ce que dévoile les oeuvres de l’exposition.
Ce dernier s’est consacré à la peinture, à la recherche et aux expérimentations techniques. Intéressé par l’acte même de peindre, il explore les différentes matières. Son intuition le guide dans la réalisation de ses oeuvres.
A travers ces œuvres, il s’agit de retrouver se savant mélange d’abstraction figurative, deux termes qui pourtant s’opposent, la non présentation du réel avec des formes et des figures. Ce courant artistique laisse à imaginer et à comprendre. Formes et perspectives, géométrie de la lumière, pour les photographies de Lucien Hervé, couleurs et déconstruction, la liberté du trait, pour les peintures d’Emil Halmos.

Emil Halmos, Lucien Hervé, l’abstraction figurative

A la Galerie du Jour agnès.b
La Fab.
Place Jean-Michel Basquiat
75013 Paris

Du 21 janvier au 19 mars 2022
Vernissage jeudi 20 janvier 2022, 18h

www.lafab.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :