Musique

Anat et Shuzin, « La petite fille la plus jolie du monde »

Anat Moshkovski, clarinettiste, pianiste et Shuzin, multi-instrumentiste, producteur et peintre, sont des musiciens issus de la scène indépendante israélienne. Pour leur première collaboration, ils reprennent et adaptent en français  « La petite fille la plus jolie du monde », titre célèbre israélien. Sortie le 18 novembre 2020, chez Ghostown Records.

L’adaptation française de la chanson israélienne a été écrite en hébreu, il y a quarante deux ans, par Yehonathan Geffen, composée par Yoni Rechter et interprétée par Yehudit Ravitz.

Le clip-vidéo a été réalisé par l’artiste Ganal. Il s’agit de la préparation d’une rétrospective sur la carrière d’une peintre. On y voit cette dame qui revoit sans cesse des images de son passé. Le clip est ponctué par des mouvements de la danseuse Rina Schenfeld.

La musicalité joyeuse donne le ton. Le spectateur est intrigué et se laisse emporter par cette histoire sur le temps qui passe.

Interview : Anat Moshkovski

-Comment avez-vous constitué ce duo Anat et Shuzin ?

AM : Nous travaillons ensemble depuis une dizaine d’années. Nous avons collaboré en interprétant des chansons en anglais et en hébreu. Aujourd’hui, pour la première fois, nous chantons en français. Nous avons une bonne écoute l’un et l’autre et nous partageons des moments magiques.  

-Dans quel genre musical vous situez-vous ?

AM : Notre musique se classe plutôt dans les genres Indie et électronique, excepté pour ce titre que je classerais dans le registre pop. La musique de « La petite fille la plus jolie du monde » est plus accessible, plus légère. Cette chanson est très différente des autres.

-Après un second EP « Loud and clear », vous présentez aujourd’hui l’adaptation française du célèbre titre israélien « La petite fille la plus jolie du monde ». Que représente cette chanson pour vous ? Qu’est-ce que l’adaptation en français apporte à ce titre ?

AM : L’adaptation de ce célèbre titre vient de Shuzin. En mars, lors du confinement, en Israël, il m’a suggéré d’écouter comme lui, « La petite fille la plus jolie du monde ». En réalité, en hébreu, la traduction du titre est « La petite fille à la crèche ». Noémie Dan, l’adaptatrice, est à l’origine de ce changement. Nous évoquons le fait que la chanson est française, écrite en hébreu et que nous devrions l’adapter en français. Chose faite. Le titre est une réelle bible, un classique israélien connu de tous. L’adapter était donc un exercice difficile. Si bien que « La petite fille à la crèche » est devenue la plus jolie du monde. Dans le processus d’adaptation, un changement se fait. Je trouve cela remarquable. Pour les israéliens qui écoutent cette chanson, la petite fille reste pour eux la plus jolie de la crèche. Le sens n’est pas complètement perdu.

-Au niveau du rythme et de la musicalité le single est joyeux et léger. Quel message fait-il passer ?

AM : Le texte original a été écrit par Yonathan Geffen et l’adaptation a été faite par Naomie Dan. Je ne peux pas répondre pour eux. Selon moi, la petite fille est juste un symbole. Elle peut représenter une personne qui a du succès mais qui est malheureuse. La petite fille peut être n’importe quelle personne et pas forcément une jolie petite fille. Le réalisateur Ganal a trouvé important d’ajouter des éléments à l’histoire et de montrer quelque chose d’autre. Il a trouvé intéressant de parler du développement de la vie d’une artiste. Ainsi, le vidéo-clip montre une dame peintre âgée, à l’exposition de sa propre rétrospective. En rapport aussi à Yehudit Ravitz, qui l’a chanté il y a quelques années. Certaines images sont très artistiques, l’enfant a des couleurs sur la main, puis elle porte un masque, car le réalisateur a voulu montrer le développement de la vie des artistes. On parle aussi d’une histoire d’amour. Plusieurs interprétations sont possibles. On peut regarder cette histoire et la comprendre de différentes façons. Chacun voit ce qu’il veut dans le regard de cette femme.

Shuzin avait dans sa tête le groove, le rythme de cette chanson. Tout était très clair pour lui et pour moi aussi.

-Après la sortie de ce single, pensez-vous à un futur album ?

AM : Notre duo fonctionne très bien. Nous avons déjà fait un long chemin ensemble. En tant que musicien, Shuzin se développe et change. Nous travaillons aussi avec d’autres personnes. J’ai l’impression que nous évoluons sans cesse.

Nous préparons la sortie de deux ou trois titres en français, avec une reprise de la chanson de Mélody’s Echo Chamber, prévue pour 2021.

« La Petite Fille la Plus Jolie du Monde »

Anat Moshkovski et Shuzin

Sorti le 18 novembre 2020

Chez Ghostown Records

Clip-Vidéo, réalisateur: Ganal

You-tube// Anat et Shuzin, La Petite Fille la plus Jolie du Monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :