Culture Mode San11

« 2 Days in Paris », le nouvel EP de Julia Guez

Publicités

Julia Guez, chanteuse et autrice, présente son dernier EP, « 2 Days in Paris », composé de trois titres. Entre variété française et pop musique, elle trouve son style et part dans des rythmes entraînants, comme le titre « Demain », bien prometteur. Sortie le 17 mai 2022, chez Nash production.

Julia écrit ses propres textes avec vérité et sensibilité. Depuis ses débuts, elle progresse aux côtés d’artistes et grâce à des rencontres. Tel est son état d’esprit, clairement dit dans l’un de ses premiers textes « Champs Elysées », titre de pop française que Julia autoproduit.
Elle a participé à de nombreuses comédies musicales, Moulin Rouge, Monte Cristo dans le rôle d’Haidi, Peter Pan …

Julia Guez a fait de nombreuses scènes dont l’Olympia, la 1ère partie des Gypsy Kings, puis de Daniel Levi; Augustin Aliana à l’Alhambra, Jean-Baptiste Guégan, aux Zéniths du Mans et d’Angers. Un duo avec Enrico Macias

Enregistré tout en acoustique, piano, guitare, voix, son EP « 2 Days in Paris » est composé de trois titres: « Demain », « L’amour je fais pas », « Fixe ».
Julia a travaillé avec les compositeurs Jules Jaconelli (Florent Pagny, Slimane) et François Bernheim (Viktor Lazlo, Renaud, Kanye West, Patricia Kaas).
Réalisé en collaboration artistique avec Philippe Russo (Marc Lavoine, Hubert-Félix Thiéfaine, Michel Legrand), on retrouve sur cet EP les musiciens Michel Amsellem au piano (Françoise Hardy, Benjamin Biolay, Alain Souchon) et Brice Delage à la guitare, tous deux présents dans les clips.

©N.Ohran, portrait Julia Guez

Interview, Julia Guez

-Quand avez-vous décidé de vous lancer pleinement dans la musique ?

JG: La musique est quelque chose de naturel. J’ai toujours eu ce sentiment, cette attirance plus forte que tout. Avant de me lancer pleinement dans ce domaine, j’ai mis du temps à assumer et à l’officialiser. J’étais déterminée au fond de moi à être chanteuse mais je me posais trop de questions: Est-ce que je peux faire autre chose? Est-ce que je dois prouver d’abord que je peux fonctionner autrement dans la société ? Au départ, j’ai commencé à travailler tout en faisant toujours de la musique à côté. Je me suis alors rendue compte qu’il me manquait quelque chose d’essentiel et je me suis lancée complètement dans la musique.
J’ai suivi des cours de chant, contemporain et classique. J’ai fait une formation à New York, au Hunter college où il y avait aussi des cours de jazz et d’interprétation. Passionnée par les comédies musicales, j’ai pu interpréter différents rôles.

– Dans quel genre musical vous situez-vous ? Quelles sont vos références musicales ?

JG: Je me positionnerais dans la chanson, plus précisément dans la variété contemporaine française. Le texte permet de toucher à l’intimité. J’ajouterais le genre pop de part mes influences anglo-saxonnes. Le titre « Champs Elysées » était assez électro-pop. Des influences comme Radiohead, Sigur Rós… J’aime mixer les univers. Le coeur reste la voix et le texte, donc la chanson.

-Vous écrivez vos textes de chansons, des textes à thème, sur l’amour, sur la vie, où trouvez-vous l’inspiration ? comment procédez-vous pour l’écriture et la composition ?

JG: Je suis attentive à ce qui me touche, à ce à quoi on ne prête pas forcément attention. J’essaye de trouver la pensée qui va résonner avec le reste du monde; trouver ce qui n’a pas été dit et le retranscrire de façon originale, ce qui va nous définir ensuite en tant qu’auteur. Au delà de cela, aller plus loin que le simple ressenti et l’intellectualiser pour proposer quelque chose de plus abouti, et non une complainte sans relief. Je travaille avec différents compositeurs que je connais. Notre questionnement : comment  mettre en valeur le mieux possible mon texte?
Je me souviens d’une belle aventure de co-ecriture avec Jules Jaconoli pour le titre « Demain ». Il a commencé par l’introduction et nous avons trouvé ensemble le refrain « Demain… ».
Parfois les compositeurs prennent directement leur guitare et trouvent les notes qui conviennent. J’ai travaillé  avec François Berné et Jean Pierre Bucolo. Il faut que cela plaise, on ne peut pas forcer l’installation.

– La particularité de cet EP tient à l’enregistrement tout en acoustique piano, guitare, voix, avec des musiciens et techniciens d’expérience. Qu’est-ce qui vous a conduit à procéder ainsi? Qu’est-ce que cela procure-t-il? Plus d’émotions, d’écoutes?


JG: Après un premier album assez produit, puis le titre « Demain » qui était en version produite avec Régis Zacareli, j’avais envie de faire valoir le texte et une ambiance un peu plus épurée. Philippe Russo souhaitait que je mette en valeur ma voix. J’avais également dans l’idée de réaliser des clips acoustiques et nous avons décidé d’enregistrer aussi en acoustique avec les musiciens, Michel Ansallem et Brice Delage. Ils font aussi partie du clip vidéo. Nous avons tout fait en deux jours, avec une partie improvisée, en studio, d’où le titre « 2 Days in Paris ».

– Après la sortie de cet EP, quels sont vos projets ? Tournée en France et à l’étranger ? Collaborations? L’écriture de nouvelles chansons ?

JG: J’écris toujours de nouvelles chansons. J’en ai suffisamment pour faire un album. Il faut ensuite trouver le bon arrangement musical qui va révéler les chansons et leur apporter une identité musicale. Je rencontre de nouveaux compositeurs. Un show case, je l’espère en septembre, à Paris.

©N.Ohran, Julia Guez

« 2 Days in Paris »
Julia Guez

Nash production

Sortie le 17 mai 2022


Sortie de l’EP  » 2 Days in Paris » et la vidéo de « Fixe »

http://www.juliaguez.com

Publicités

Publicités